Haut

Poser 1 question

Escalier de jardin 

Lorsque votre jardin comporte plusieurs niveaux ou une certaine déclivité, l'escalier de jardin devient indispensable. Pour épouser au mieux le terrain, l'escalier de jardin se fait très souvent sur mesure.

Les règles de construction d'un escalier de jardin ne sont pas similaires à celles d'un escalier intérieur. Par exemple, vous pouvez prendre un peu plus de liberté quant à la réalisation de vos marches.

Conception d'un escalier de jardin

Escalier de jardin

Très fréquemment en bois (traverses) et en pierre (naturelle ou reconstituée), pour une meilleure intégration dans le jardin ou le potager, il affiche souvent un style rustique. L'escalier de jardin se caractérise par :

  • un nombre de marches réduit, car réservé à de petites et courtes pentes ;
  • des marches scellées ou simplement fichées dans le sol ;
  • une conception beaucoup moins technique qu'un escalier intérieur ou extérieur, laissant ainsi libre cours à votre imagination.

Pour plus de confort et de sécurité, la construction d'un escalier de jardin doit cependant obéir à certaines règles en termes :

  • de dimensionnement des marches ;
  • d'implantation dans le sol.

Les marches de l'escalier de jardin

  • Hauteur de marche : la hauteur d'une marche d'un escalier de jardin doit, pour s'accorder à une allure naturelle et détendue, varier entre 12 et 15 cm (17 cm étant la hauteur conseillée en intérieur).
  • Profondeur de marche (le giron) : pour que l'escalier soit confortable, préférez une profondeur de marche supérieure à 30 cm.
  • Largeur de l'escalier (l'emmarchement) : aucune règle particulière, tout est permis ! De la simple dalle à une traverse de 150 cm de large. Cependant, une légère pente de l'ordre de 1 cm peut être prévue : cela facilitera l'évacuation des eaux de pluie.

Trouvez un pro près de chez vous

Conseils de construction d'un escalier de jardin

Prenons l'exemple d'un escalier de jardin fait de briques et carrelé.

Escalier de jardin - les différentes couches

Comptez 3 couches :

  • La fondation béton
  • Les briques (qui peuvent être visibles en tant que contremarche)
  • Le carrelage, posé sur les briques et qui constituera la marche en elle-même.

Préparation du sol : tracer et creuser !

Avant de creuser :

  • Tendez une corde de part et d'autre, délimitant ainsi l'endroit où la terre doit être enlevée,
  • ensuite délimitez les différentes marches, vous obtiendrez une sorte de quadrillage,
  • à l'aide d'une pelle, commencez à former les marches, ce qui vous permettra de créer la base de votre structure.

Avant de poser la fondation béton, il faudra préparer le sol et solidifier la base de l'escalier avec :

  • soit du sable tassé
  • soit une couche de béton coulée sur un ballast (lit de pierres concassées)

Comptez 10 cm pour l'assise si votre escalier n'a pas à subir d'énormes contraintes, comme les passages fréquents ou poussées de terrain importantes.

Scellement des marches

Même s'il est de petite hauteur, il est préférable, pour une meilleure stabilité et la sécurité de ceux qui l'emprunteront, de sceller dans le sol les marches de l'escalier de jardin :

  • creuser l'emplacement des marches, sur environ 5 cm de profondeur ;
  • commencer par sceller la première (la plus basse) ;
  • couler un mélange ciment/sable (30/70) bien souple ;
  • mettre en place la marche (dalle, traverse ou autre brique) ;
  • vérifier au niveau à bulle son horizontalité ;
  • poursuivre par les suivantes.

Quelques conseils

Voici quelques conseils :

  • Entreprenez la réalisation de votre escalier de jardin en saison « sèche ». En temps de pluie, la terre est alourdie et rendra pénible les travaux.
  • Assurez-vous de la bonne qualité de l'assise béton de votre première marche : c'est elle qui assurera la stabilité de l'ensemble de l'ouvrage.
  • Laissez bien sécher le béton : une semaine sera nécessaire.
  • Commencez toujours par cimenter la première marche, elle sera l'appui principal de votre escalier de jardin.
  • Protégez la fondation béton :
    • des intempéries à l'aide d'une bâche
    • s'il fait trop chaud aspergez-la de temps en temps (une évaporation rapide pourrait créer des craquelures)
    • ne travaillez jamais en dessous de 5°C, la prise ne se ferait pas à cause du gel.

Escalier de jardin et sécurité

Pour assurer la sécurité des habitants de la maison, en plus d'une construction respectueuse des normes en vigueur, suivez les recommandations suivantes :

  • Décorez les abords avec des plantations, mais ne laissez pas cette végétation prendre trop d'importance : elle risquerait de masquer une partie de votre escalier de jardin.
  • Chacune des marches doit rester bien visible et ne peut pas devoir être devinée par le visiteur.

Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels près de chez vous. Ils vous établiront gratuitement un devis.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question

Téléchargements

Le guide de l'escalier
Le guide de l'escalier

Guide, question-réponses, astuces
92 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5300 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Escalier jardin : utilité et construction d’un escalier de jardin
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La maison & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la maison. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.